Porto : que faire pendant 3 jours ?

Du 22 au 25 avril 2019, je me suis envolée au Portugal, pour découvrir la ville de Porto. Retour sur ce superbe voyage à travers ce récit imagé. Attachez vos ceintures, on embarque !

Située à plus de 300km au nord de Lisbonne, la ville de Porto regorge de merveilles à découvrir, de bonnes choses à goûter et de points de vue fantastiques, autrement appelés miradors. En bas de l’article, vous trouverez la liste des restaurants conseillés, le Airbnb choisit et des informations pratiques relatives aux transports.

1er jour : gambader dans le centre ville

À côté de la station Bolhão, le bleu perçant des Azulejos d’une église va attirer votre regard. C’est l’une des dizaines de merveilles croisées durant cette journée ! En descendant, on croise une seconde église nommée Saint Ildefonso sur la praça da Bathala.

Quelques mètres plus bas, rendez-vous dans la plus belle gare jamais croisée : la gare de São Bento. Ouverte depuis 1916, elle est ornée de magnifique azulejos, retraçant des parties de l’histoire du Portugal.

Puis, direction la superbe Cathédrale de Sé do Porto. Vous pourrez visiter son magnifique intérieur, mais surtout, contempler les toîts colorés de Porto ! Le top, c’est de redescendre par les petites ruelles qui longent le « balcon » de la cathédrale. Vous pourrez alors observer de jolies rues étroites et colorées.

Direction le Palacio da Bolsa. Pas ce chance : il faut payer et réserver un horaire de visite. Oui, car la visite guidée obligatoire. Du coup je ne l’ai pas fait, car je n’aime pas être prise par le temps en voyage, bien qu’il soit noté dans les incontournables de Lonely planet. En revanche, juste à côté, il y a le Mercado Ferreira Borges qui propose des citronnades (limonadas) excellentes sur leur terrasse avec petite vue sympa !

Bien rafraîchis, on repart en direction de la tour dos Clérigos. Apparemment, vous pouvez même y monter. Aux alentours, vous pourrez visiter celle qu’on qualifie de plus belle librairie au monde : la Livraria Lello. Que vous aimiez les livres ou non, c’est un incontournable. Dans les environs, vous croiserez la praça da cordoaria, l’église do Carmo, le musée d’histoire naturelle. Cette partie de la ville est très agréable.

14h30 : Grand temps de se poser et de manger ! Sur une petite place que plusieurs restaurants se partagent entre tapas, bacalhau et sandwichs, c’est le restaurant Tapas N’Friends que je vous conseille.

Après une longue pause, reprise de la balade en se dirigeant vers mon endroit préféré : la rive de la Ribeira. C’est aussi l’endroit le plus touristique alors préparez-vous pour un petit bain de foule ! Passage rapide puisque l’objectif est tout tracé : arriver avant le coucher de soleil au Jardims do Morro. Et ça se mérite ! Pour franchir le pont de Dom Luis I (construit par notre cher monsieur Eiffel) par le haut, il faut d’abord monter une centaines de marches, assez raides. Et je peux vous dire que ça travaille ! Pour information, il y a aussi un funiculaire pour ceux qui ne pourraient pas monter par les escaliers.

La vue à l’arrivée est une sacrée récompense puisqu’on peut observer la Ribeira, Vilanova de Gaia, le Douro et même l’autre côté, plus sauvage, plus authentique. Il y avait du monde réuni au jardims do Morro, du coup c’est au Mosteiro da Serra do Pilar que le chemin c’est terminé. Et là… Un des plus beaux sunset de ma vie… Les photos ne reflètent même pas assez les nuances de couleurs qu’offrait le ciel…

Pour bien terminer la journée, rien de tel qu’un bon restaurant ! En se baladant, un restaurant dans une petite ruelle retient l’attention. Et quelle belle surprise! Le Reitoria : une super bonne adresse que j’ai ajouté à la liste « où manger » tout en bas de l’article.

2ème jour : croisière, vélo et poisson grillé

10h: On navigue sur le Douro avec une embarcation en bois ornée de drapeaux du monde. La croisière des 6 ponts est vraiment à ne pas rater. Elle dure environ 50 minutes et permets de voir Porto en détail. Une voix off explique même l’architecture des ponts et les paysages que nous voyons. Mon étonnement a été de constater beaucoup de maisons inhabités, où la nature avait repris ses droits. Pour un prix de 15€/personnes, je pense qu’il n’y a pas mieux pour commencer la journée !

Après ce réveil en douceur, place au sport ! On récupère des vélos, et les loueurs (vraiment sympas) montrent le chemin à emprunter. Direction le Foz do Douro. Ce phare se situe sur une pointe qui permet d’admirer Porto d’un autre angle, et surtout de voir la mer, agitée, terminer sa course sur les rochers.

Suite à cette première pause, en longeant la côte atlantique, vous trouverez ensuite plusieurs paillotes. Le loueur de vélo a conseillé le café et restaurant Praia dos Ingleses. Une limonada (encore) et 30 min de soleil plus tard, en selle ! Quelques minutes de pédalage plus tard, on voit les jardims dos Ingleses et ses jolies fontaines. Puis, sur votre gauche, vous verrez un énième spot photo : la pergola of Foz avec ses colonnes laissant apparaître l’océan.

Encore quelques kilomètres en vélo et vous arrivez à destination : le village de Matosinhos. C’est là que le guide du matin a conseillé de manger du poisson grillé et autres produits de la mer. Fraîchement pêchés, vous pourrez vous régaler dans la rue Heroïs de França. Vous n’aurez plus qu’à choisir l’un des vingts restaurants présents. Un conseil si vous voulez manger à midi : y aller tôt ! Mais je vous assure, ça vaut bien une attente d’une quarantaine de minutes.

Après un délicieux festin, on repars (lourdement) en vélo. Pour le retour, vous pourrez traverser le très beau parc de Cidade do Porto. Très vert, avec quelques points d’eau et des canards (j’adore les canards!), la ballade est vraiment agréable. En ressortant de l’autre côté du parc, vous pourrez suivre la piste cyclable sans vous poser de questions. Vous arriverez, quelques minutes après, au Parque da Pasteleira. Attention tout de même aux virages serrés ! Enfin, vous retomberez sur le chemin du début, au bord du Douro.

Un conseil pour bien finir cette journée : aller à Vilanova de Gaia pour goûter un des nombreux Portos proposés par les dizaines de caves. Face au couché de soleil, vous pourrez alors contempler les couleurs de la Ribeira depuis l’autre rive. Un régal !

Vilanova de Gaia

3ème jour : Mirador et Mercado

Pour ce dernier jour à Porto, voici le programme : la Casa da Musicà, le Mercado Bom Sucesso et les jardims do Placio do Cristal.

Le Airbnb permettait de laisser des affaires tout prêt de la Casa da Musicà, d’où le choix de le faire le troisième jour. Ce bâtiment est moderne et renferme une salle de concert apparemment très reconnue. Bien que je n’ai pas vraiment aimé ce bâtiment, il se situe tout prêt d’un rond point très joli, qui accueille les jardins da Boavista. Oui, oui, au milieu d’un rond point !

À quelques minutes de marche, vous pourrez découvrir les jardins du palais de Cristal qui sont splendides ! Des miradors incroyables, de la végétation luxuriante et même des paons… Vous pourrez le visiter gratuitement, en une bonne heure, et prendre le temps d’admirer ses merveilles.

Après en avoir pris pleins les yeux, il est temps de s’en mettre plein la panse ! Direction le Mercado Bom Sucesso, où vous trouverez des tapas, du cochon fumé, des fruits de mers, de la morue (bien entendue) et même des pâtisseries (pastels de Nata, et autres trouvailles bien sucrées). Vous pourrez aussi trouver de la cuisine asiatique, des soupes, des plats végétariens. Bref ! Il y en a pour tous les goûts !

Pour votre marche digestive, dans les alentours, vous pourrez accéder au jardin botanique ou encore au cimetière d’Agramonte (oui certains visitent les cimetières). Juste derrière, une synagogue fait également partie des incontournable selon mon guide Lonely Planet !

En conclusion : le temps a manqué pour tout faire, mais ce que j’ai vu (et mangé) m’a vraiment comblé : les couleurs des bâtiments, la gentillesse des portugais, les petites rues agréables, l’odeur de la mer, la richesse de la verdure, les ponts impressionants… Porto envoute et laisse un souvenir indélébile. Alors, foncez !

Infos pratiques

Où manger ?

  • Mercado Bom Sucesso : super pour goûter toutes les spécialités en un seul endroit !
  • Tapas N’ Friends : un peu de tout !!
  • Bulha Bolhão : Francesina et produits de la mer
  • Reitoria : Pour manger de la viande et autres mets d’une qualité exceptionnelle pour un prix moyen. Le service était irréprochable.
  • Dans la rua Herois de França à Matosinhos : poisson et autres produits de la mer frais [COUP DE CŒUR]
  • Nata Lisboa : Idéal pour un petit déjeuner économique et traditionnel. Ils proposent des formules avec des Pastels de Nata (ça me manque déjà !). Il y en a trois donc à vous de voir lequel est le mieux situé pour vous 🙂
  • Praia dos Ingleses : une paillote vraiment bien situé, hyper agréable de siroter un verre bien frais. C’est aussi un restaurant réputé.

Où dormir ?

Je vous conseille le Airbnb suivant : The Porto Concierge – Fabric in Colors. Il est très bien situé, et l’appartement est moderne et bien décoré. Attention cependant pour ceux qui ont le sommeil léger, c’est très mal insonorisé. À noter aussi : il est sans ascenseur et au 3ème étage. L’accueil a été tellement chaleureux que j’ai pu oublié tout ça !

Si vous le souhaitez, vous pouvez cliquer ici pour obtenir une réduction allant jusqu’à 25€ pour une location d’un montant de 65€ par nuit. Cette remise est valable pour ce logement, comme pour d’autres.

Les transports ?

Pour vous déplacer à Porto, vous avez plusieurs choix : le métro, le bus, le vélo, les bateaux (pour certains trajets) et à pied (ça se fait bien !).

Pour aller de l’aéroport au centre de Porto, vous pourrez emprunter la ligne E du Métro direction Estadio do Dragão pour environ 2€. Attention, si vous voulez prendre 2 tickets (un pour chaque personne), vous devez renouveler l’achat deux fois. Si vous prenez 2 voyages sur la machine, vous les aurez sur un seul ticket, et ce n’est pas possible de l’utiliser pour deux. Oui, c’est du vécu ! Aussi, sachez que l’achat de ticket fonctionne par zone. De mémoire, c’est la zone 4 pour se rendre dans le centre. Vous pourrez vérifier sur la machine.

Pour louer un vélo, vous pourrez vous rendre à Vieguini. Les loueurs sont adorables et vous propose de bons vélos pour 12 euros la journée. Il n’y a pas de panier donc privilégiez un sac à dos léger si possible. Cet endroit permet aussi de louer des scooters si vous le souhaitez.

Merci à toutes les personnes qui auront pris le temps de lire cet article. J’espère vous avoir aidé à planifier votre prochain voyage, vous avoir donné des idées, et même vous avoir fais un peu voyager avec moi pendant un court instant !

J’attends vos retours avec impatience, et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions complémentaires. Je me ferais un plaisir d’y répondre ! 😀

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s