Travailler en ferme laitière en Nouvelle-Zélande

Pendant 6 semaines, j’ai travaillé en ferme laitière dans la région du Waikato. Comment trouver ce genre de travail ? Quelles étaient mes missions et conditions de travail ? Mon ressenti ? Vous trouverez toutes ces réponses dans cet article.

Trouver un travail en ferme

Pour obtenir un poste en ferme en Nouvelle-Zélande, c’est simple et peut être très rapide grâce à ces solutions :

Les conditions de travail en ferme

Bien sûr, travailler en ferme laitière implique de se lever tôt puisque qu’il faut traire les vaches une première fois autour de 6h30 (variable en fonction des fermes). L’avantage ? Vous verrez de superbes levés de soleil !

Ensuite, vous devrez conduire un quad ou une moto cross pour vous déplacer dans les centaines d’hectares de ferme. Personnellement, j’ai appris à conduire le quad. C’est plus safe ! Haha.

Vôtre boss vous fournira des affaires adaptées aux différentes « douches » que vous pourrez subir : pluie mais aussi merde de vache ou encore urine (« lovely! » comme disent les Néo-Zélandais). En vrai, ça me faisais peur mais c’est pas si terrible étant donné que toutes les parties du corps sont couvertes. Et comme mon boss m’a dit un jour : « l’avantage c’est que tu as pas besoin d’après shampoing » juste après ma première « shit shower » !

En général, vous serez logés et nourris sur place pour des coûts très très bas ! Ils m’ont prélevé 60$ la semaine sur mon salaire. En général c’est pas plus de 100$.

Le style à l’état pur !

Les missions ?

  • Aller chercher les vaches et les suivre jusqu’au « sheed » (ferme)
  • Construire des enclos à l’aide de « standards » (piquets) et « fences » (un genre de câble)
  • Laver des seaux, le sheed et autres jobs de nettoyage

Si c’est la « calving season » :

  • La mission principale sera de nourrir les veaux. « Trooooooooooooop mignooon » ! NON ! À force je les déteste malgré leurs bouilles trop chou. mais vous comprendrez qu’en le pratiquant !
  • Aller chercher les nouveaux nées dans l’enclos et transférer les mamans dans un autre enclos : le moment où tu pries pour qu’elles suivent, sinon, tu vas transpirer car il faut courir. C’est qu’elles courent vite les Marguerites !
  • S’occuper des enclos des veaux : vérifier l’eau et la nourriture.

Encore une fois, ces missions vont varier en fonction des fermes laitières, mais globalement, ça sera la même chose. Et sincèrement, c’est pas dur !

Une expérience purement kiwi !

Cette immersion dans l’univers rural de la Nouvelle-Zélande est juste fantastique ! Je suis tombée dans une famille géniale qui m’ont entièrement accepté au sein de leur cocon. On cuisinait et dînait ensemble, et parfois on allait marcher en discutant de la culture maori au sur un chemin de forêt tropical.

Un soir, après le travail, Maea, la nièce de 12 ans, m’a appris à monter à cheval. Cette adolescente m’a beaucoup impressionnée de part sa maturité et je suis sûre qu’elle l’a acquis depuis qu’elle aide son oncle à la ferme. Autrement dit, travailler à la ferme c’est un moyen de gagner en patience, en discipline et… en muscles !

En effet, c’est un travail physique. À raison de 10 kilomètres à pieds par jour et des litres de lait soulevés, je vous assure qu’on en ressort « fit ». Enfin ça, ça dépends de ce que votre famille vous cuisinera ! Chez moi c’était beaucoup de gâteaux et cookies fait maison…

Et puis, travailler dehors, être en contact avec les animaux et la nature, ça fait un bien fou. Et alors en terme d’économies, il n’y a pas mieux. On y fait beaucoup d’heures et on n’a que très peu d’occasions de dépenser ce qu’on gagne, ce qui est important au vu des dépenses importantes que l’on peut avoir ici.

Que des avantages, non ?!

Bref, comme vous pouvez le voir sur cette photo prise par Nico Baun, j’ai juste adoré cette expérience !

J’attends vos retour sur cet article avec impatience et surtout, j’espère que ça vous motive à sortir de votre zone de confort, car je pense que c’est là où on s’épanouie !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s